Je suis régie par les lois, ne m'en déplaise. C'est certainement pour cela que je suis athée, au moins je m'affranchis des lois des religions quelles qu'elles soient. C'est déjà ça de gagné. Du coup je ne suis pas obligée d'aimer mon prochain comme moi-même. déjà parce que je m'aime trop pour aimer quelqu'un d'autre autant que moi. Et ensuite force est de constater que je n'aime pas tout le monde.

Mais je suis née en France, et même si j'ai fait quelques incartades au-delà de nos frontières, j'y suis bon gré mal gré revenue.

Donc je suis régie par les lois françaises. Par exemple, quand dans un élan d'humanité je m'arrête au passage piéton, pour laisser passer une mamie et qu'elle met deux heures à traverser, et comble du comble qu'elle croise sa voisine de pallier et qu'elle discutent du dernier point de crochet à la mode et bien contre toute attente je n'ai pas le droit de lui offrir un contact vigoureux avec mon pare-choc. C'est répréhensible.

Mais là n'est pas le sujet. En même temps ça fait du bien en le disant.

Il y a une loi, des lois qui me plaisent. Celle de la tartine beurrée, ou encore loi de Murphy, ou encore loi de l'emmerdement maximum.

Rappel au cas ou :

 

Loi de la Tartine beurrée (Énoncés de Romain) :

Énoncé faible :Quand la tartine tombe, elle tombe du côté de la confiture.

Énoncé fort (Corollaire du Principe d’Équilibre de Paccaut) :La tartine tombe forcément.

*

Développement de Manson

Une tartine de pain beurrée qui tombe sur le côté non beurré rebondit autant de fois qu’il le faut pour trouver son point d’équilibre idéal : côté beurré contre la moquette.

*

Loi du Test de la Loi de la Tartine beurrée

Les tartines qui ne tomberont pas par terre resteront collées au plafond.

*

Lois de la Tartine beurrée de Barthe

I.Plus le beurre est tendre, plus la biscotte est friable.

II.Mettre deux biscottes une sur l’autre pour ne pas en briser une en la beurrant ne fait qu’augmenter les chances d’en briser deux d’un coup.

III.Si on essaie de rattraper une biscotte beurrée qui tombe, on ne réussit jamais qu’à la briser, se mettre du beurre plein la main et agrandir la zone de moquette tachée par tous les morceaux tombés évidemment coté beurre.

*

Exception non beurrée de Fouré

Toute tartine tombant avant d’avoir été beurrée attirera irrémédiablement dans sa chute la plaquette de beurre (ou le pot de confiture) qui ira s’étaler sur la moquette.

*

Exception de Daudet à la Loi de la Tartine beurrée

La tartine de beurre (et/ou de confiture) tombe toujours du côté beurré (et/ou confituré), sauf s’il y a une possibilité de s’asseoir dessus.

*

Expérience champêtre d’Hubert

Un sandwich beurré peut ne pas tomber face beurrée ; dans ce cas ce sera dans une bouse de vache.

Extension forestière :Un nid de fourmi fera tout aussi bien l’affaire.

*

Corollaire de Jennings

La probabilité qu’une tartine beurrée soit lâchée au-dessus d’un tapis est directement proportionnelle à la valeur de ce dernier.

*

Réponse d’Anthony au Corollaire de Jennings

Ne mangez jamais de tartine beurrée au-dessus d’un tapis.

*

Théorie des Probabilités murphyques croisées de Ludo

C’est quand vous pensez vous consoler du beurre et du café sur le tapis en allumant une cigarette que vous l’allumez côté filtre.

*

Ajouts de Ferreri à la Loi de la Tartine beurrée

Si vous arrivez à rattraper une tartine beurrée en pleine chute, ce sera le plus souvent du côté du beurre.

Si par un heureux hasard vous la rattrapez du côté non beurré, ne criez pas victoire trop tôt, car se serait pour vous apercevoir qu’elle vous a échappé et qu’elle s’est lamentablement écrasée sur votre chaussure (devinez de quel côté ?!).

*

Supposition de Vidal

Si on beurre les 6 faces de la tartine (et non un côté), elle devient de suite équilibriste sur tapis en restant miraculeusement debout sur l’un des coins.

*

Corollaire de Blumenfeld

Si la tartine tombe du côté non beurré, vous avez beurré le mauvais côté.

*

Éventualité d’Erbal

Si la tartine tombe face non beurrée sur votre tapis le plus précieux, alors :

- le beurre est OGM,

- ou vous allez vous étouffer avec cette tartine.

*

Loi de la Perversité de la Nature

Il est impossible de déterminer avant de quel côté mettre le beurre.

*

Corollaires de la Loi de la Perversité de la Nature

Une tartine de beurre tombe toujours du côté beurré.

Sinon, c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.

Cette loi s’applique aussi aux tartines de confiture.

*

Loi temporelle d’Azzaoui de la Tartine

Si la tartine tombe du mauvais côté, c’est-à-dire du côté non beurré, c’est que la date limite de consommation du beurre a été depassée.

*

Réciproque de Patard

Si la tartine ne tombe pas, c’est le sol qui viendra à elle.

*

Loi de Barde

Tout éléphant beurré et livré à la gravité tombera sur vos pieds, côté éléphant.

*

Extension à la Confiture de Picavet

Si vous voulez changer et mettre de la confiture sur la tartine, vous pouvez être sûr qu’il y a des trous dans le pain.

Et en plus elle tombera sur la face avec confiture !

Exception :Si elle ne tombe pas sur la face confiture, la tartine aura fait une rotation complète et la majeure partie de la confiture sera tombée de la tartine avant l’atterrissage.

*

Hypothèse d’Alet

Si, pour éviter les effets néfastes de la Loi de la Tartine beurrée augmentée de l’Extension à la Confiture de Picavet, vous décidez de beurrer votre tartine d’un côté et de mettre la confiture de l’autre, alors il y a fort à parier qu’elle ne tombera pas sur la tranche.

*

Loi taramiesque de Pieryv

Si vous croyez qu’en remplaçant le beurre par du tarama, le pain par un blini, le tartinage de l’un sur l’autre échappera aux lois de Murphy lors de l’inévitable chute de l’ensemble sur le tapis, vous faites erreur.

Corollaire :Surtout si vous avez cassé un verre quelques minutes auparavant, et que vous n’avez pas la certitude que quelques minuscules morceaux de verre ne sont pas insidieusements planqués dans le dit tapis.

*

Obstination Murphyco-taramiesque

Si vous croyez qu’ayant déjà laissé échapper une fois une tartine de tarama, vous êtes tranquille pour la soirée, vous êtes à nouveau dans l’erreur.

*

Constante tartino-taramiesque

La deuxième tartine tombera également du côté du tarama.

*

Contribution de Barral

Le seul moyen d’obtenir qu’une tartine beurrée tombe de l’autre côté, c’est de mettre du beurre de l’autre côté aussi !

*

Pseudo-solutions de Ferreri

Peut-on faire quelque chose pour empêcher la Loi de la Tartine beurrée de se réaliser ?

- Beurrer la tartine à même le sol (en ayant pris la précaution de faire le ménage avant de prendre le petit déjeuner) ;

- Mettre le beurre entre deux tartines (un peu sec, mais il faut savoir ce que l’on veut) ;

- Manger d’abord le beurre puis avaler la tartine ensuite (un peu gras, puis un peu sec, mais idem il faut savoir ce que l’on veut);

- Ne pas mettre de beurre;

- Ne pas manger de tartine;

- Une méthode plus aléatoire : tenter le coup en se disant que l’on a une chance de réussir ;

- Dernière solution : faites-vous beurrer les tartines par quelqu’un d’autre.

*

Lois de la Tartine de Manson

Une tartine beurrée tombe toujours du côté non beurré lorsque le sol est mouillé.

Une tartine de confiture tombe toujours sur un vêtement avant de toucher le sol.

Une tartine sans beurre ni confiture tombe toujours dans le bol de café.

*

Exceptions de Manson

Pour qu’une tartine ne tombe pas du côté beurré, il suffit de la beurrer directement par terre.

Corollaire de Schnepp :Vous marcherez donc dessus.

Extension de Why :En plus il faudra la gober au sol (ou elle se retournera).

Toutes les tartines ne tombent pas sur le côté beurré : le chien en rattrape quelques-unes avant qu’elles touchent le sol. En général, les chiens préfèrent rattraper les tartines de pain beurré qui ne sont pas encore tombées.

Si une tartine de pain tombe sur le côté non beurré, sur un sol sec et propre, évitez de la consommer : c’est probablement une tartine mutante.

*

Exception de Mendes da Costa

Si par bonheur, la tartine tombe du côté non beurré, c’est pour augmenter la probabilité que vous mettiez le pied dessus.

*

Loi du Retard de Herrewyn

La chance pour que votre tartine tombe sur votre cravate neuve du côté beurré est proportionnelle au carré du nombre de minutes de retard cumulées pour le rendez-vous au sujet de votre augmentation de salaire avec votre chef.

*

Principe de l’Hôpital neuro-cardiologique de Coste

Ne beurrez pas votre tartine, ça augmente le cholestérol et vous éviterez ainsi la Loi de Murphy !

*

Murmure du petit Africain affamé

Le beurre c’est quoi ?

*

Tautologie du petit Américain

Je ne vois pas le problème, car je beurre la tranche et les deux côtés de la tartine, avec du beurre de cacahuètes importé d’Afrique.

*

Réflexion éthiopienne

L’idée qu’une tartine beurrée, assemblage miraculeux  de deux choses aussi précieuses que du pain et du beurre, puisse vous échapper des mains et tomber de quelque manière que ce soit, sur quelque côté que ce soit, est ridicule !

*

Réflexion de l’Astronaute en Orbite

La tartine n’est pas tombée au sol, elle s’est juste collée au plafond.

*

Exception de Mir

Une tartine beurrée qui n’est pas tombée au plafond fera de dangereuses miettes qui flotteront dans l’atmosphère jusqu’à la prochaine décompression.

*

Adaptation d’Adhoc

Toutes les lois qui régissent le comportement d’une tartine beurrée peuvent être transposées sur la biscotte, tout en sachant que cette dernière a des chances en plus de finir en mille morceaux.

*

Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Une biscotte se casse quand on la tartine.

*

Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Toute tentative pour garder une biscotte en N éléments provoquera la division de ladite biscotte en N+1 éléments.

*

Reformulation de l’Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Le nombre effectif de morceaux en lesquels votre biscotte va se briser est inversement proportionnel au nombre de morceaux espérés au départ et est proportionnel au temps passé dessus et à la quantité de garniture.

*

Première Précision de Hochard à l’Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

La biscotte se cassera après que vous ayez mis la confiture par-dessus le beurre.

*

Deuxième Précision de Hochard à l’Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Rien ne sert de beurrer sa biscotte après avoir mis de la confiture.

*

Addendum à l’Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Et devinez de quel côté tomberont les morceaux déjà beurrés ?

*

Précision de l’Addendum à l’Extension de la Loi de Base de Muller sur les Biscottes

Inutile d’espérer empêcher la biscotte de tomber ou de se briser en la  mangeant sans rien dessus.

*

Dogme de Lignon

Si Dieu nous avait créés tels que nous ayons des tables de 3 m pour permettre aux tartines de faire une rotation complète et retomber sur la côté non beurré, il aurait également modifié la vitesse de rotation des tartines afin qu’elles tombent bien du côté beurré.

*

Avertissement d’Hohmann

Si vous êtes beurré, la loi de la tartine est de votre côté. Les chances de vous répandre sur la moquette augmentent sensiblement.

*

Corrélation d’Elle&Vire

La dureté du beurre est proportionnelle à la tendresse de la tartine.

*

Angoisse de Nallet

Celui qui beurre la tartine est-il nécessairement arrivé à son niveau d’incompétence ?

*

Loi d’Hohmann

Si l’industrie des revêtements de sol avait eu la même progression technologique que l’industrie informatique, le parquet sauterait spontanément sur la table pour se retourner sur la tartine beurrée.

*

Coefficient du Mérite de Verdombre

Lorsqu’une tartine ne tombe pas sur son côté beurré, c’est que ce n’est pas une vraie tartine, ou qu’elle n’est pas bien beurrée.

Si par contre elle est indiscutablement une tartine, et de surcroît beurrée, et qu’elle ne tombe pas sur le côté beurré, alors elle ne mérite pas d’être mangée.

*

Explication de la Tartine non tombée

Au cas où votre tartine beurrée ne tomberait ni coté beurre, ni coté pain lorsque vous l’avez malencontreusement lâchée, ne la cherchez pas par terre, elle est simplement complètement immergée dans votre bol de café au lait.

*

Loi du Maculage culinaire matinal de Servotte

Un couteau ne sort jamais indemne d’un grand pot de Nutella.

*

Délectation de Grassart

Manger des biscottes de Nutella en surfant sur le web entraîne nécessairement la chute d’un morceau de biscotte, côté enduit, sur le clavier de l’ordinateur.

*

Extension Républicaine de la Loi de la Tartine beurrée

Les matraques aussi tombent toujours du côté du Beur.

*

Thèse de la Tartine beurrée appliquée au Mouchoir en Papier d’après Totof

C’est quand on a une grande envie d’éternuer que le dernier mouchoir en papier tombe par terre. Au mieux, il ne voudra pas se laisser faire et attendra que vous ayez éclaboussé vos habits ainsi que vos voisins pour bien vouloir sortir de la poche.

Le lieu de prédilection du mouchoir révolutionnaire est l’autobus plein à craquer ou bien le métro en heure de pointe. Notez que ses tendances rébarbatives se font plus fortes lorsque vous êtes entourés de plantureuses demoiselles.

Si jamais le mouchoir se laisse faire, ne croyez pas que vous allez vous en sortir vainqueur. Dans le meilleur des cas, il sera plein et fils unique ou sinon il sera d’une sensibilité extrême et se déchirera amplement au moindre souffle.

*

Extension papetière de Belin à la Loi de la Tartine Beurrée

C’est lorsque le sol est mouillé par la pluie que vous n’arrêtez pas de faire tomber vos papiers.

Si deux feuilles de papier tombent en même temps, c’est toujours celle dont vous avez une copie que vous récupérerez avant qu’elle touche le sol.

La vitesse de la chute d’un morceau de papier est directement proportionnelle à l’importance des quelques lignes qui sont écrites dessus.

La loi de la tartine beurrée s’applique aussi à toute feuille de papier tombant par terre ne comportant du texte que d’un seul côté. (Et bien sûr essentiellement des papiers écrits au stylo plume.)

*

Loi de la Martine beurrée

Si votre femme s’appelle Martine, elle boit, c’est vous qui trinquez.

Source Jeg

 

Voilà ça c'est fait. Maintenant des petits malins se sont amusés à opposer la loi de la tartine beurrée, à la loi félinique (un chat retombe toujours sur ses pattes).

On obtient ainsi une théorie de la lévitation félino tartinique mâtinée de loi quantique. Autrement appelé phénomène de l'anti-gravité.

Plutôt que de vous livrer mes sources qui sont fiables, je vais vous gratifier de ma libre compréhension et interprétation de la chose.

En clair vous attachez une tartine beurrée (ça marche aussi avec la confiture,le Nutella, le sirop d'agave, le miel) sur le dos d'un chat et vous jetez l'ensemble par la fenêtre. Tout s'oppose. La tartine veut faire son 180° et le chat veut retomber sur ses pattes. Qui va gagner ? Personne. Les deux forces s'opposent et on obtient une lévitation. Grosso modo vous avz toujours votre chat, votre tartine beurrée mais le tout en lévitation à hauteur de votre fenêtre. Ca peut changer le paysage et c'est amusant. Sauf s'il y a un coup de vent assez costaud. Imaginez. Votre chat, votre tartine s'éloignent. Mais il y en a une que vous voulez manger et/ou l'autre auquel vous êtes attaché (e) (sentimentalement parlant). Vous faites comment si votre ensemble félino tartinique lévite ailleurs ?

Je n'ai pas expérimenté mais comme ça là tout de suite je crois que la théorie survivra à un fil. Avec du mou. Comme ça la théorie peut se laisser porter par le vent : on sait jamais si Eole venait à se mêler de l'histoire et qua ça remette tout à plat. Après 2 solutions, tout compte fait vous vous faites très bien à l'éloignement du chat et vous coupez le fil, soit vous voulez le récupérer et vous tirez sur le fil.

En même temps jusque là à part une expérience sympa pour les repas du samedi soir, rien qui vient bouleverser le quotidien.

Et bien si, à partir de cette théorie des chercheurs ont trouvé des applications dignes du concours Lépine mais surtout qui vont vous délester de la corvée de la poubelle. Oué rien que ça. Avec une limite tout de même, je pense que c'est intéressant pour celles et ceux qui habitent au-delà du 1er étage. Et puis partons du postulat que la corvée de poubelle vous indispose particulièrement l'été, ça m'arrange.

Donc il est 7H30 ce matin 17 juillet 2012 vous prenez votre ptit déj, vous êtes en train de beurrer votre tartine, vous apercevez votre chat et vous vous rendez compte que c'est le jour du ramassage des ordures ménagères.

Pas de soucis.

Normalement vous avez lu mon billet, avez crié au génie et prenez tout ce que j'écris pour argent comptant.

 Hop vous attachez votre tartine sur le dos de votre chat, vous faites passez les anses du sac autour de la tête du chat. Vous jettez le tout par la fenêtre. Qu'est ce qui se passe ?

Au départ rien ça lévite. Bon je reconnais que la vue de son sac poubelle n'est pas des plus réjouissantes, mais attendez donc ce qui suit.

Il fait 15°, puis les températures augmentent au cours de la journée, normal nous sommes en juillet. Petit à petit le beurre va fondre et va se faire la malle de la tartine. Version snob : l'équation équilibrée de l'antigravité perdra automatique sa valeur d'équilibre
(appelée "point zéro"). Bref. Petit à petit il y a moins de beurre sur la tartine. La loi pattesque féline en profite pour gagner du terrain car l'attractivité de la loi de la tartine beurrée est moins importante car il y a moins de beurre. Au fur et à mesure que le beurre fond, les pattes du chat se rapprochent du sol, car l'équation équilibrée de l'antigravité se casse la figure. Et hop il se retrouve sur le trottoir sans bobos.

Bon un bémol tout de même, je n'ai pas trouvé de loi pour que le chat mette la poubelle dans le container prévu à cet usage. En revanche la probabilité que le chat se sentant engoncé et trop lesté à son goût de la poubelle, se départisse de ce fardeau en extrayant sa tête des anses me parait envisageable. Le sac est sur le trottoir, les éboueurs passent. Le tour est joué.

Ne me remerciez pas. Et rassurez vous je pense que je ferai régulièrement état de ma compréhension et interprétation des lois de l'emmerdement maximum.